Le blog de Gauhar...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Saison 3

En mission avec Afghanistan Demain, premier semestre (septembre 2007 à février 2008)

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 17 mars 2007

Fin de saison

Heathrow, Londres

Il fallait bien que je repasse par Dubaï ! Il est dix heures locales, j'ai parcouru dans tous les sens les interminables galeries marchandes où je n'ai pas manqué de me lester de quelques babioles. J'ai arpenté les travées de portes d'embarquement ombragées de magnifiques palmiers en plastique...

Lire la suite...

jeudi 15 mars 2007

Balade en famille

Ballade en famille

mercredi 7 mars 2007

Course de vitesse

Lessive de printemps

Qui va prendre le dessus ce printemps ? Les rivières sont pleines de l'eau et la neige qui ont dégringolé du ciel tout l'hiver, après près d'une dizaine d'années de sécheresse. Alors que son flanc nord est toujours couvert de neige, le flanc sud de Kolola Pushta, la colline ornée d'une forteresse au beau milieu de la ville, s'est couvert d'un duvet vert tendre comme le blé...

Lire la suite...

samedi 3 mars 2007

Ville de contrastes

Le vieux de la montagne

A côté de quartiers ruinés par les bombardements, il y en a d'autres à Kaboul qui sont promis à la démolition par les urbanistes ou les promoteurs. Ainsi non loin de l'aéroport, sous le sommeil nonchalant du vieux de la montagne, ce nouvel ensemble aux lignes étranges se dresse maintenant au milieu de terrains nus comme la main...

Lire la suite...

vendredi 16 février 2007

Chindawal et le marché aux oiseaux

Pour visiter le plus vieux quartier de Kaboul, il faut d'abord prévoir des gardes du corps : il est vivement déconseillé aux femmes de s'y promener seules. C'est donc encadrées de Baz Mahammad, notre chauffeur, et d'Ehsan, le chef de mission, que nous avons ce matin découvert les enfilades de ruelles à demi-enterrées de Chindawal. Pourquoi portes et passages y sont-ils si bas ? J'ai d'abord pensé que c'était par raison de sécurité...

Lire la suite...

jeudi 8 février 2007

Embouteillage

embouteillage.jpg
Seize heures trente, c'est l'heure des embouteillages kaboulis, alors que le soleil passe encore les montagnes. Dans le coffre du break qui nous précède, les enfants font des signes joyeux derrière le pare-brise arrière. Sur la banquette, trois femmes, leurs mères, sans doute. Les hommes sont devant. Quand je sors mon appareil photo, la fillette (quatre ans, peut-être?) se retourne pour ne pas en être...!

vendredi 12 janvier 2007

A propos des bouddhas de Bamyan

Paysage lunaire entre Djallalabad et Kaboul

Cette photo n'est pas de Bamyan, où je ne suis encore jamais allée : c'est un des paysages de la route Kaboul-Djallalabad. Mais c'est mon prof de dari, M. Wahid, qui me donne des nouvelles des bouddhas, ou tout du moins celles que diffuse la télévision nationale. C'est que les gravats des majestueuses statues taillées dans le rocher rose ...

Lire la suite...

mardi 2 janvier 2007

Vacances afghanes

Le marais de Djallalabad

Comment éviter les pince-fesses de Nouvel An ainsi que les terribles froids kaboulis ? En allant chercher la douceur djallalie... Pour ceux auxquels cela aurait échappé, l'Eid Al Adha (ou encore Aïd El Kebir, ou fête du mouton) tombe cette année en même temps que nos festivités de nouvelle année. Ici, le travail s'arrête donc au moins trois jours...

Lire la suite...

lundi 25 décembre 2006

Joyeux Noël !

Jardin de noël

A quoi les Kaboulis passent-ils leur Noël ? La réponse populaire est : "au travail..." C'est que pour la majorité, cette fête est inconnue. Tel mon professeur de Dari, auquel j'en ai appris le sens hier. Pour les employés des ONG occidentales, la date de Noël est plutôt perçue comme...

Lire la suite...

vendredi 22 décembre 2006

Chronique théâtrale

Aftâb donne le Tartuffe
Aftâb, c'est le Soleil, comme la compagnie théâtrale d'Ariane Mnouchkine à la Cartoucherie de Vincennes. On sait (si l'on suit l'actualité culturelle) qu'Ariane a monté un 'Caravansérail' qui relatait les espoirs et déceptions des jeunes et des familles qui partent de leurs régions devenues inhabitables...

Lire la suite...

vendredi 15 décembre 2006

C'est l'hiver !

Neige sur la collineComme chaque matin aux premières lueurs de l'aube, j'allume le poêle à mazout de ma chambre avant de descendre préparer mon thé. Depuis quinze jours, le matin est éclairé du scintillement de la neige qui persiste sur la colline en face...

Lire la suite...

vendredi 24 novembre 2006

Les enfants assurent !

karate.jpg

Déjà le 24 ! La semaine est passée sans que j'ai eu le temps de vous rendre compte de l'événement du 20 novembre... Alors, en voilà juste un aperçu : les gamines à l'air guerrier qui ont fait des démonstrations de karaté sur un tatami amené pour l'occasion.

Je ne vous montre que des filles, me direz-vous... Bon, c'est vrai...

Lire la suite...

samedi 18 novembre 2006

صبح بخير افغانستان

"Good morning Afghanistan", c'est le nom de la radio créée en 2002 par la communauté internationale.

Hier, une émission du soir était consacrée à la Journée Internationale des Droits de l'Enfant. Et les jeunes représentants de nos centres y étaient invités pour répondre aux questions des auditeurs.

Timour Shah pensait que la famille de Chekeba ne la laisserait jamais y participer. Aussi, il y a trois jours, j'avais enfilé les ruelles boueuses des taudis de Qala-e Wakil ...

Lire la suite...

vendredi 17 novembre 2006

Journée internationale des droits de l'Enfant, 20 novembre 2006

Affiche CS
Pour que vous suiviez mes activités au jour le jour... je voulais mettre le communiqué de presse du Child Rights Consortium, mais ça ne marche pas :(
Alors je vous mets la photo d'une affiche préparée au centre de Chelsetoun pour annoncer la fête.

samedi 4 novembre 2006

Bozkeshi

Bozkeshi

jeudi 26 octobre 2006

Eid Moubarak !

Ce matin, la ville resplendit comme un joyau. Ces trois jours de fêtes ont donné à chacun l'occasion de se montrer dans toute son élégance. On a vu dans les rues les garçons jouer au foot en costume trois pièces et cravate. On a admiré les fillettes parées comme des poupées. On s'est étonné de l'air subitement juvénile des hommes que l'on cotoye tous les jours, pour se rendre compte qu'il est dû à une discrète teinture du poil.

Moi-même, j'avais sacrifié à la tradition, en m'habillant ...

Lire la suite...

dimanche 22 octobre 2006

Livret de circulation ?

A Kaboul circulent plusieurs centaines de milliers de véhicules. La ville peut à peine les contenir, mais là n'est pas mon propos du jour. Le ministère de l'intérieur délivre des carnet de circulation à tous les véhicules immatriculés dans la capitale. Chaque année, l'heureux propriétaire doit le faire viser auprès des autorités compétentes, et le coup de tampon coûte 2000 afghanis, soit environ 33 euros. Quant vient le moment de renouveler son autorisation...

Lire la suite...

vendredi 13 octobre 2006

Réunion d'enfants

Plusieurs ONGs dont la nôtre, qui s'occupent des enfants deshérités en Afghanistan, sont regroupées au sein d'une structure, le Child Rights Consortium, pour assurer une meilleure cohérence et une meilleure visibilité à leurs activités. Un des objectifs du CRC est de sensibiliser la société afghane aux droits de l'Enfant.

Nous avons donc réuni des représentants des enfants de chacune de nos associations...

Lire la suite...

vendredi 29 septembre 2006

Libération à Kaboul

Qu'est-ce qu'un bonheur d'expatriée ? C'est un coup de fil en milieu d'après-midi, qui se transmet de proche en proche, avec quelques mots tous simples : "Il vient d'être libéré !" Lui, c'est Diego, un humanitaire colombien qui travaille en Afghanistan depuis plusieurs années avec des ONG françaises. Il était en 2005 responsable de programme chez Afghanistan Demain, où j'occupe actuellement une fonction similaire. Il a été enlevé il y a trois semaines, avec deux collègues afghans...

Lire la suite...

samedi 23 septembre 2006

Transit par Dubai

Pour l'occidental moyen, Dubai, c'est un émir qui table sur la société libérale : il fournit à ses rares sujets des services publics bien charpentés, et par ailleurs anticipe sur la disparition prévisible de sa portion congrue du champ pétrolifère en développant des services de tourisme pour jet setters pressés. En effet, son aéroport se trouve à l'interconnection de la plupart des routes aériennes. Dubai, c'est l'île artificielle en former de palmier... c'est la piste de ski en plein désert... c'est la boutique 'duty free' ouverte 24h sur 24, grouillant de monde toute la nuit, car hotesses et vendeurs sont prêts à délester les nombreux passagers qui doivent passer dans l'aéroport, comme moi, quelques heures en attente de leur vol vers l'Est.

Il faisait donc déjà nuit quand mon avion avait atterri à Dubai.

Lire la suite...

- page 1 de 2