Première soirée du ramadan
Première soirée de Ramadan, dernière soirée à Kaboul pour la saison. Ma journée passée en rangements et à la diète (parce que mon estomac est barbouillé d'une omelette douteuse il y a deux jours) se termine fenêtres grandes ouvertes, à écouter la litanie de l'appel à la rupture du jeûne dans la douceur du crépuscule.

Je n'ai pas envie de partir. Mais il y a des choses que l'on ne choisit pas.