Grimper la colline vers la maison
Quand on doit grimper sur deux cents mètres de dénivelé une pente à 40% pour rentrer à la maison, on se donne du courage en se tenant par la main... sous l’œil protecteur de l'épicier local qui attend le chaland en compagnie de ses oiseaux en cage, toujours prêt à vendre friandises et autres denrées de première nécessité !
Un commerçant à l'oeil bienveillant

C'est tout un petit monde qui vit dans la rue, comme ici le cordonnier tirant sur son fil pour raccommoder des savates éculées.
Cordonnier à Dasht-e Baghtchi

Il sera alors temps de se restaurer autour d'un plat traditionnel : chola et krout, mélange de céréales agrémenté d'une sauce au fromage fermenté...
Chola et krout
...et de se réjouir des merveilles en perles de verre confectionnées par les petites mains de la maison.
Verroterie