La soupe de Pakiza
A la faveur des embouteillages, on savoure les détails couleur locale, comme ici l'éventaire ambulant de Pakiza, qui vante et vend au détail une "soupe de poulet avec des légumes"... On ne l'a pas goûtée, puisque les consignes enjoignent de filer au plus vite afin de ne pas attirer l'attention. Mais le pas de sénateur que nous impose l'heure de pointe aux abord du pont d'Hartal permet de saisir la qualité des légumes promis, tels que fournis par les maraîchers du lieu...
Légumes au détail ...ainsi que le cadre de vie des clients.
A flanc de Sher Darwaza, le quartier Pol-e Hartal

C'est dans ces quartiers populaires de Kaboul, comme dans les quartiers plus chics, que se manifeste "l'âme afghane". Ainsi, il y a quelques jours, l'Ambassade avait-elle émis un message d'alerte : le soir même, l'Afghanistan jouait à Delhi la finale de la coupe inter-asiatique de football. En cas de victoire, la ville risquait d'exploser, sous forme de tirs de joie... à balles réelles bien sûr puisque les armes sont largement disponibles dans chaque foyer qui se respecte, entre autre mais pas seulement pour ces manifestations traditionnelles d'enthousiasme. On sait que des mariages ont été pris pour cible par des drones pour ce simple motif. On sait aussi que même tirées en l'air, des balles peuvent faire des victimes malheureuses. En prévention, et pour encourager l'expression symbolique de l'honneur dans le sport, le gouvernement afghan lui-même s'était fendu d'un message de soutien aux sportifs nationaux - message assorti d'une interdiction des tirs festifs. Le soir dit, j'ai bien entendu deux ou trois salves, c'était à l'occasion du premier but, marqué par l'équipe afghane. Puis la soirée s'était perdue dans la déception, l'Inde ayant égalisé juste avant la fin du temps réglementaire, puis marqué de nouveau dans les prolongations. Néanmoins l'honneur était sauf, et l'équipe fut accueillie en triomphe en dépit des attaques répétées des talibans contre l'aéroport.

Hier soir, réveillée dans mon premier sommeil par des rafales de kalachnikov, j'ai rapidement compris que l'honneur national était de nouveau sollicité : les pétarades festives ont duré plus d'une demi-heure dans toute la ville. Ce matin seulement j'en ai compris l'objet : l'Afghanistan vient d'accéder en première division internationale de cricket en battant le Zimbabwe à Dubaï à Sharjah aux Emirats. La soupe locale aura meilleur goût pour tous ! (PS : J'apprends à l'instant par les news qu'une personne a été blessée hier soir et que 35 autres ont été arrêtées en liaison avec les débordements festifs. Pour eux, la soupe sera moins bonne...)
Echoppe à Pol-e Hartal