Cérémonie de la victoire
Pourquoi dans ce blog afghan une photo de commémoration française ? Parce que je suis tombée inopinément aujourd'hui sur cette cérémonie, au pied du petit immeuble où sont hébergés une dizaine de jeunes migrants afghans ou pakistanais, tout juste arrivés de Calais pour être provisoirement logés dans notre commune pendant leurs procédures de demande d'asile. Comme une couvée d'oisillons maladroits ils se débattent dans ce milieu nouveau et incompréhensible, clamant leur désir de vivre et leur crainte de l'expulsion.

Ce sont des mondes hétérogènes qui essaient de s'entendre, dans la cacophonie globale de la politique internationale encore plus inaudible depuis l'élection d'un nouveau président américain. L'énumération des combattants tombés au cours des guerres du vingtième siècle saura-t-elle exorciser le présent et nous promettre un futur ? Les Afghans pourraient bien ne pas y croire. So long Marianne ! nous chante une dernière fois Léonard Cohen...